Skip Navigation

Assurance emprunteur et sports à risques

Sports à risques

Il est important, si vous pratiquez un sport extrême chaque semaine ou mois, de le déclarer à votre assureur afin qu’il puisse vous fournir les meilleures garanties quant à votre assurance emprunteur. En effet, la pratique de certains sports entraîne un risque d’accident élevé.

SIMULER UN DEVIS
  • Les sports considérés à risques
  • Une assurance emprunteur spécifique
  • Vos garanties
  • Vos options
Economisez jusqu’à 11 000 €*

Découvrez le tarif assurance emprunteur MetLife en quelques clics !

Quels sports sont considérés à risque pour votre assurance de prêt immobilier ?

Il est important d'informer votre assureur d'une éventuelle pratique de sport à risques avant la souscription afin d'éviter une invalidite. 

L’Institut de Veille Sanitaire (InVS) de 2010 a mené une étude sur quelques-uns des sports extrêmes les plus dangereux. L’InVS a ainsi recensé pour l’année 2010 246 décès dans le cadre de la pratique sportive. Les décès dans la population masculine sont 7 fois supérieurs à ceux de la population féminine; les hommes étant plus nombreux à pratiquer les sports extrêmes. Il apparait donc comme capital d'avoir une garantie qui permet de vous couvrir correctement.

Parmi les sports de montagne, l’alpinisme est le sport comptant le plus de risques avec 29 décès en 2010, suivi par le ski de randonnée (23) et la randonnée ou trek (16). Les sports nautiques comptabilisent 23 décès chez les pratiquants de plongée et 12 parmi les kayakistes.

Dans les sports aériens, la voltige est le sport le plus dangereux avec 23 décès en 2010, le parapente et le planneur comptabilisant 20 morts parmi leurs passionnés. La chasse est aussi un sport à risques avec 27 décès en 2010.

Il est alors nécessaire d'assurer votre crédit immobilier dans les cas suivants. Pour vous aider à savoir si votre sport est considéré comme à risques, voici une liste des sports extrêmes à laquelle vous pouvez vous référer pour bien comparer les assureurs. Cette liste est indicative et non limitative.

 

Alpinisme   Aéronautique aviation     Escrime 
Ski Auto Football
Kitesurf Cyclisme Judo
Plongée Karting Karaté
Randonnée, trekking Moto  

Pourquoi les sports à risques nécessitent une assurance emprunteur spécifique ?

La pratique professionnelle ou régulière de certains sports à risques ou sports extrêmes a une incidence sur votre assurance emprunteur de crédit immobilier. Vous êtes concernés si vous pratiquez un sport à risques de manière régulière (non lors d’un baptême ou d’une initiation), que vous êtes membre d’une fédération sportive ou d’un club sportif ou que vous l’exercez dans le cadre de compétitions. La pratique de sports extrêmes entraîne un risque d’accidents plus élevé.

Vous ne pourrez pas être couvert par toutes les assurances. MetLife vous propose une assurance emprunteur à des tarifs avantageux si vous pratiquez un sport à risques.



Témoignage :

Frédéric, 46 ans, est un entrepreneur hyperactif qui adore l'escalade qu’il pratique sur les plus hauts sommets de la planète. Il a besoin de couvrir un emprunt mais sa banque ne garantit pas les risques encourus dans le cadre de son activité sportive. 

Frédéric ne veut renoncer ni à son projet d'achat de bien immobilier, ni à sa passion et veut un contrat accord avec des mensualités en phase avec son activité professionnelle.

Vos garanties

Grâce à vos garanties, le capital restant dû est versé à la banque, vous évitant, à vous ou vos héritiers, d’être saisis de vos biens pour régler les échéances restantes. Vous soulagez vos proches et assurez leur avenir en cas de décès tout en préservant votre cadre de vie en cas de perte d’autonomie. 

Le contrat d’assurance individuel MetLife vous couvre contre les risques particuliers liés à la pratique de sports à risques, et ce, dans le monde entier.

Chaque garantie joue un rôle important. Le versement d’une indemnité journalière permet de compenser tout ou partie de votre rémunération en cas d’arrêt de travail, total ou partiel, ou de perte d’emploi et de rembourser les échéances de votre prêt.

Des options proposées pour une couverture plus large

  • Prise en charge des affections psychiques et atteintes disco-vertébrales
    jusqu’à 500 000 €
  • Versement d’une indemnité journalière en cas de perte d’emploi

À lire aussi