Skip Navigation

Les obsèques par inhumation

Tout savoir sur l'inhumation

La disparition d’un proche est un moment douloureux pour l’entourage. Cela est d’autant plus difficile à vivre qu’il faut rapidement effectuer les formalités liées au décès et penser à l’organisation des obsèques. En France, 62%* des personnes décédées en 2018 ont été inhumées. L’enterrement, mode de funérailles traditionnel, peut être le souhait du défunt comme celui de la famille. Pourquoi choisir cette cérémonie et quelle sont les formalités ? Quels avantages à souscrire une assurance obsèques si vous envisagez des obsèques par inhumation ?

Sommaire :

Assurance Obsèques

Protégez vos proches en les préservant du financement de vos obsèques. Un expert prévoyance vous guide dans votre démarche.

Pourquoi choisir l’inhumation ?

Inhumer est le fait de procéder à l’enterrement d’une personne décédée. Il faut savoir qu’en France, la mise en terre ou le placement en caveau ne peut se faire sans cercueil.

Les obsèques par inhumation peuvent être un choix personnel comme religieux. La décision peut être prise suite à la volonté exprimée par le défunt de son vivant. Les héritiers sont légalement obligés de respecter ce choix, même s’ils ne le partagent pas. L’enterrement peut aussi être le choix des proches si la personne décédée n’a laissé aucune instruction particulière.

Quelles sont les formalités ? Que faut-il prévoir ?

Comme pour la crémation, les obsèques par inhumation doivent avoir lieu dans un délai de 6 jours maximum après le décès, sauf exception. Les démarches administratives à effectuer reviennent en tout ou partie à l’entreprise de pompes funèbres.

Cette dernière prend en charge des formalités telles que le permis d’inhumer, la demande d’autorisation de fermeture du cercueil et, si nécessaire, la déclaration préalable au transport du corps.

Si le lieu de décès se situe à l’étranger, le délai pour procéder à l’inhumation est fixé à 6 jours ouvrables après le rapatriement du corps en France. Des dérogations peuvent être accordées par le préfet du département du lieu de l’enterrement.

Avant toute cérémonie d’inhumation, une autorisation doit être demandée au maire de la commune du cimetière concerné.

 

Où se déroulent les obsèques par inhumation ?

La personne décédée peut être enterrée :

  • dans la commune où elle résidait ;
  • dans la commune du lieu du décès ; ou
  • dans la commune où se situe le caveau de famille.

Un enterrement doit se faire dans un cimetière communal dans une concession funéraire (parcelle de terrain) acquise par le défunt ou ses proches. En cas d’absence de concession, le défunt est inhumé en terrain commun, dans un emplacement individuel.

Le lieu de sépulture peut aussi être une propriété particulière. Il s’agit d’une exception offerte par l’article L 2223-9 du Code général des collectivités territoriales. Le terrain privé doit être situé « hors de l’enceinte des villes et des bourgs et à la distance prescrite ».

 

Bon à savoir : Il est tout à fait possible d’inhumer une urne funéraire dans un caveau familial. La mise en terre, comme la mise en bière, est toujours effectuée par des employés des pompes funèbres.

Quels sont est les tarifs moyens d’une inhumation, d’un enterrement en France ?

En France, le prix d’une inhumation (hors taxes, formalités et frais annexes) est estimé en moyenne entre 3 500 € et 3 815 € en 2019**.

Ce coût moyen d’une inhumation comprend le cercueil et les accessoires, la chambre funéraire/mortuaire, le creusement, l’ouverture et la fermeture de la sépulture.

Il est recommandé de contacter directement les établissements de pompes funèbres afin de connaître le coût des frais funéraires correspondant à vos souhaits de cérémonie d’inhumation.

Prévoir les frais d’obsèques

N’hésitez pas à solliciter les entreprises de pompes funèbres pour obtenir des devis obsèques personnalisés. Vous obtenez ainsi le prix de la cérémonie et des prestations souhaitées.

Comment financer les obsèques par inhumation ?

Le financement des funérailles peut se prévoir à l’avance. Cela soulage votre famille le moment venu et évite que les frais d’obsèques soient prélevés sur les biens de la succession. Une convention obsèques vous permet d’anticiper en constituant un capital destiné à financer l’inhumation et les frais funéraires associés.

En ayant une idée des tarifs appliqués pour des obsèques par inhumation, vous pouvez ainsi déterminer le capital à prévoir pour votre assurance obsèques.

Assurance obsèques : préparez vos obsèques et protégez vos proches

L’assurance obsèques est une solution de prévoyance conçue pour anticiper les frais d’obsèques et simplifier l’organisation de vos funérailles. C’est une manière simple et pratique de préparer vos obsèques et de protéger vos proches. L’assurance obsèques vous apporte une sécurité essentielle : le capital garanti de votre contrat est exclusivement destiné au financement de vos funérailles. Vous choisissez un bénéficiaire, une personne de confiance, qui respectera vos volontés.

Votre assureur expert MetLife vous propose de bénéficier d’un contrat sur-mesure. Vous choisissez le montant du capital en fonction de la cérémonie souhaitée et des prestations associées. Pour une organisation de vos funérailles selon vos souhaits, la garantie obsèques MetLife vous permet aussi d’enregistrer vos volontés. Ces informations sont précieuses pour votre entourage qui sait alors quelles décisions prendre le moment venu.

Dès la souscription de votre contrat obsèques, vous et vos proches bénéficiez également de nombreux services d’assistance.

Choisir l'assurance obsèques MetLife

Offrez un capital compris entre 3000 et 8000 € à vos proches pour les aider à financer le coût de vos obsèques.